"Stabat Mater" 

Pergolèse.

Conférence Mythe & Opéra

Vendredi 24 et 31 mars 2017, au choix, à 20h00.

Dentons, 5 boulevard Malesherbes, Paris 8ème.

Tarif : 35 € - Réduit : 20 € - Duo découverte : 40 €.

Stabat Mater - Pergolèse.

Lezhneva - Jaroussky - Fasolis.

Conférence.

"Divines transparences - Le Stabat Mater "

de Pergolèse.

Ce divin poème de la douleur

Naples en 1736 est une ville aux rues bruyantes et animées, où les fêtes et les processions se suivent et se succèdent, encourageant ferveurs et dévotions. Au milieu de ce tumulte, le jeune Pergolèse - souffrant, sur le seuil – compose ce « divin poème de la douleur, ému et profond », nous dit Bellini. 

 

Clair-obscurs et divines transparences

Vision et Prière : Larmes qui méditent le mystère profond de la Croix, et Voix qui cherchent la lumière et la sérénité. Le Stabat Mater de Pergolèse chante, dans la transparence et la simplicité, l’union - inouïe, profonde et mystérieuse - de l’indicible douleur et de la paix retrouvée. 

 

"Finis, laus Deo"

« J’ai fini, Dieu soit loué. » seront ses derniers mots. Une œuvre qui va à l’âme.

Conférences Mythe & Opéra

Sublime musical et Musique sacrée.

Au carrefour des interprétations

Quels visages ces grandes oeuvres donnent-elles de l'expérience spirituelle ? Oratorios, Passions, ou Requiem... Agnostiques, Catholiques ou Protestants... Romantiques, Baroques ou Classiques... Autant d'expériences, autant de sensiblités, autant d'expressions pour dire le sacré, la traversée des ténèbres, la célébration de la lumière. Héritières d'une tradition, ces oeuvres témoignent en même temps d'une expérience singulière et personnelle du sacré. Ici s'affirme un style, inscrit dans le temps, ouvert à l'universel. Ici se donne à entendre une voix singulière.

 

La proximité de l'insaisissable

Mais comment donner accès à ce qui excède toute représentation ? Quel rapport entretenir avec la Parole, pour en préserver - en révéler - le Mystère ? Les musiciens doivent se garder des séductions de la musique - d'une musique toute à la gloire d'elle-même ou des puissants de ce monde - oublieuse de ses origines. Comment servir, accompagner, révéler ce que la Parole peut avoir d'inouï ? Par quelles voix entrer en résonance avec le Sublime ?

 

Sur un mode ouvert et convivial

Par un jeu d'écoutes comparatives des oeuvres et des styles - en se gardant de tout discours abstrait et théorique - il s'agit de se mettre à l'écoute de la manière dont ces compositeurs témoignent en musicien d'une expérience profonde du sacré et du sublime.

© 2014 Mythe & Opéra. Proudly created with Wix.com

  • Icône de l'application Facebook
  • LinkedIn App Icône
  • YouTube Classic
  • Instagram Social Icon
  • Google Classic