Bérénice, souveraine et sensible.

Bérénice de Racine, mise en scène par Jacques Ozinski. Quelle distance sépare les corps de Bérénice et de Titus ! Le plateau semble immense, infranchissable, et les mots pourtant, font leur chemin, sensibles et porteurs de sens. La distance est politique et chacun des personnages semble faire un immense effort sur lui-même pour parler, faire entendre une voix que Rome ignore. Le Théâtre de Jacques Ozinski est un théâtre de la parole, un théâtre rendu à la parole et à la poésie intense de Racine. A-t-on associé autant de douceur et d'autorité ? La Bérénice de Maud Le Grévellec parle peu, parle juste, parle vrai. La reine de Judée porte en elle une exigence de vérité qui force les autres à rec

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us

© 2014 Mythe & Opéra. Proudly created with Wix.com

  • Icône de l'application Facebook
  • LinkedIn App Icône
  • YouTube Classic
  • Instagram Social Icon
  • Google Classic