Léonore - Beethoven

" TRISTAN et ISOLDE " de WAGNER.

Conférence Mythe & Opéra

Vendredi 30 septembre 2016 à 20h00.

Club de l'Etoile, 14 rue Troyon, Paris 17ème.

Tarif : 35 € - Réduit : 20 € - Duo découverte : 40 €.

Retransmission en direct du Metropolitan Opera de New York.

Samedi 08 octobre 2016 à 18h00.

Club de l'Etoile, 14 rue Troyon, Paris 17ème.

Tarif : 47 €, collation incluse.

Tristan et Isolde - Wagner.

Transfiguration d'Isolde - Simon Rattle - Berliner Philharmoniker.

Léonore - Beethoven
Léonore - Beethoven

" Une formidable initiation à l'opéra. "

Mythe & Opéra au Club de l'Etoile.

Stéphane Longeot, fondateur de Mythe & Opéra©, vous propose de découvrir sur un mode ouvert et convivial ce qui fait le style, la beauté et la richesse de ces grandes œuvres du répertoire, jouées ici au Met par les plus grands interprètes du moment.

 

Les Conférences Mythe & Opéra vous invitent à interroger avec votre sensibilité le parcours des personnages – leur histoire, leurs épreuves, leurs ressources – et la manière dont les compositeurs ont su leur donner une voix, une présence, une expression singulières en phase avec les attentes et les aspirations de leur temps.

 

Le Club de l’Etoile s’inscrit dans cette volonté de rendre l’opéra accessible au plus grand nombre tout en offrant une qualité de son et d’image unique à Paris. Initiés aux arcanes de l’art lyrique, les spectateurs pourront ainsi pleinement goûter et s’émerveiller des plus belles voix d’opéra d’aujourd’hui. 

Conférence.

"Amour, Extase et Ravissement."

Tristan et Isolde de Wagner.

Promesse d'absolu

 Se donner entièrement, absolument... La musique du désir se nourrit chez Wagner des dissonances qu'elle rencontre pour porter toujours plus loin le lyrisme de l'extase et du ravissement. Révélation qui se laisse pressentir dans l'ivresse du philtre, le rendez-vous nocturne et la mort des amants, mais qui trouvera sa pleine expression dans la transfiguration d'Isolde. Une des plus belles pages de l'art lyrique !

 

Refus de toute filiation

Cet amour a son revers cependant : la rupture radicale des amants avec l'ordre social et ses exigences de respect et de loyauté. Et il ne s'agit pas seulement d'adultère ! Tristan ne s'inscrit dans aucune filiation, reprenant sans cesse la barque de ses errances. Pourquoi en effet Tristan vainqueur refuse-t-il, à plusieurs reprises, les terres qui lui reviennent ? Pourquoi donne-t-il la main d'Yseut conquise... au Roi Marc ?

 

Subversion de l'âme

Pourquoi Yseut, l'épée levée, n'abat-elle pas celui qu'elle a reconnu comme le meurtrier de son oncle ? Pourquoi boit-elle, elle aussi, le philtre d'amour, alors que les magiciennes l'utilisent pour détourner les chevaliers de leur mission ? Qu'a-t-elle vu dans le regard de Tristan pour s'engager dans une telle voie ?

 

Joie suprême de l'amour

Qu'est-ce qui anime Tristan et Isolde ? En quoi se sont-ils reconnus ? Qu'est-ce qu'ils nous donnent à comprendre de l'amour, jusque dans la mort ? Quel orchestre, quelles voix, se donner pour chanter l'amour et le mystère de la mort des amants... dans la lumière ?

Léonore - Beethoven
Léonore - Beethoven

© 2014 Mythe & Opéra. Proudly created with Wix.com

  • Icône de l'application Facebook
  • LinkedIn App Icône
  • YouTube Classic
  • Instagram Social Icon
  • Google Classic